Jusqu’à ce que la pandémie de COVID-19 a redéfini nos frontières, les industries du loisir devenaient de plus en plus globalisées, et le secteur du tourisme connaissait une expansion sans limites. Le tourisme spécialisé, y inclus l’écotourisme et le tourisme d’aventure, était en plein essor jusqu’à ce que le 2020 a limité sa croissance.

Le Center for Responsible Travel (CREST) a produit un dossier en 2019 en recueillant les statistiques pertinentes, y inclus un sondage mené par Exodus Travels de 1000 Américains qui voyagent entre pays. Parmi les voyageurs interrogés, le 91 % a dit que, à leur avis, il était important de faire des voyages éthiques, et le 78 % ont déclaré être plus soucieux de l’éthique qu’un an auparavant.

On anticipe que le marché du tourisme d’aventure s’étendra significativement pour le 2026. Un dossier de recherches de marchés démontre l’anticipation d’un doublement de l’activité entre 2019 et 2026, en particulier dans la tranche d’âge de 30 à 41 ans. Une fois que les restrictions seront levées et une fois que les vols atteindront leurs niveaux prépandémie, les fournisseurs de voyages spécialisés pourront profiter d’une arrivé en masse de grands voyageurs à la recherche du temps perdu.

De plus en plus, les petites agences de voyages font appel aux marchés internationaux, agissant comme des centres de distribution d’aventure et de découverte, plutôt que d’être simplement des fournisseurs de destinations ou de points d’origine singuliers. En travaillant ainsi, les entreprises attirent des clients de plusieurs pays et leur offrent des expériences dans une grande variété de destinations.

Pour que ce modèle fonctionne, les fournisseurs profitent de manière significative de leurs sites Web et produisent des contenus disponibles dans plusieurs langues. La confiance est vitale pour l’industrie du tourisme, étant donné les incertitudes que nous confrontons lors de nos voyages. Préoccupations au sujet des annulations d’itinéraires, des troubles politiques, des maladies, des défis du transport et des risques de sécurité peuvent être atténués si le client fait vraiment confiance au fournisseur. La confiance est vraiment élevée lorsque la communication n’entraine pas d’erreurs, lorsqu’elle est directe, et lorsqu’il s’agite de ta propre langue maternelle !

Une enquête de 2430 consommateurs web publié dans la Harvard Business Review à démontré que 72,4 % des clients avaient tendance à acheter un produit si les informations sur le site étaient dans leur langue maternelle. L’enquête fut menée en 2012 et n’était pas particulièrement relative au tourisme, mais, si l’on tient en compte la confiance qu’un voyageur doit faire à un fournisseur, les avantages d’ajouter une traduction à votre portail sont claires.

Dans un monde de plus en plus connecté, les consommateurs valorisent la franchise, la clarté et la facilité d’accès, trois qualités que tu peux maximiser en parlant à tes clients dans leur langue maternelle. En 2021 et au-delà, devenir multilingue peut-être la façon la plus efficace pour élargir ta clientèle et attirer des voyageurs frustrés, désespérés de réserver des vacances bien méritées.