La semaine dernière, nous nous sommes intéressés aux erreurs de traduction que l’on peut rencontrer dans la restauration. Dans l’ensemble ce genre d’erreurs peut nous sembler assez drôle. Mais qu’en est-il d’une erreur de traduction provoquant beaucoup plus que quelques fous rires ? Qu’en est-il si cela peut modifier le cours d’une vie ou de l’histoire ?

En 1973, le Président Jimmy Carter tint une de presse en Pologne. Il s’agissait de la première ayant lieu dans un pays communiste. Un officiel du Département d’Etat fût employé comme traducteur et interprète pour l’événement, et cela s’avéra une vrai catastrophe. Il remplaça des mots polonais par des mots russes et, alors que les Polonais trouvaient d’abord que certaines des erreurs de traduction étaient plutôt comiques, ils devinrent assez vite agacés. Quelques exemples : Au lieu de « Notre nation a été fondée » l’ traduisit « Notre nation a été tissé » et « Sa prédiction s’est avérée vrai » a été traduite par «  Et c’est ce qui est arrivé »  mais la meilleure interprétation a été : « Je suis venu pour écouter vos opinions et comprendre vos désirs pour le futur » qui est devenu «  je désire les Polonais charnellement ». Quelle honte ! En y pensant un peu plus, cela reste assez drôle.

Dans le milieu hospitalier, vous ne savez jamais quel type de patient peut se présenter à hôpital, de quel pays il vient, ni quelle est la langue parlée. Alors, bien évidemment, les interprètes sont une nécessité dans ce milieu permettant d’éviter tout type de conflit médical. Un homme hispanique s’était une fois effondré après avoir été « intoxicado », ce qui pour toute personne parlant espagnol signifie qu’il souffrait de douleurs à l’estomac, peut-être du fait d’un mauvais repas ou d’un virus. Les ambulanciers ayant interprété «  intoxicado » par « état d’ébriété » ont commencé à traiter le patient pour drogue et abus d’alcool. Deux jours plus tard, l’homme a été réévalué, et il s’est avéré qu’il présentait des caillots de sang dans le cerveau. Suite à cette terrible erreur de diagnostic, il devint paraplégique, et l’hôpital dut payer 71 millions de dollars de dommages et intérêts.

Ne répétons pas ce genre d’erreurs et embauchons les bonnes personnes pour un travail bien fait.

 

Version en anglais : http://translation-blog.trustedtranslations.com/but-words-get-in-the-way-2012-10-15.html

Tagged with: