Traduire un paragraphe de 100 mots peut prendre 10 minutes comme une demi-heure en fonction de la complexité du texte. Suivant la même logique, traduire un document Word de 400 mots peut demander entre une demi-heure et une heure. Ces durées sont les temps moyens conventionnels requis par la traduction d’un texte simple, c’est-à-dire qui ne comporte que des caractères alphabétiques, et traitant d’un thème qui ne demande pas de recherches approfondies. Si de telles conditions sont réunies, planifier le délai d’une traduction est relativement aisé. Mais que se passe t-il quand la traduction exige d’autres étapes ? Si le volume de mots est très important et demande plusieurs traducteurs ? Si le texte suppose une pré-édition du format ou une pré-édition linguistique ? Et qu’en est-il si le texte nécessite une PAO ou un contrôle de qualité final ? Ou encore si les archives html doivent-être traitées ultérieurement au sein d’un Département de Technologie ? Ces différents cas de figure complexifient notablement le calcul des délais.

Il est dès lors fondamental, pour des projets importants, d’inclure une étape antérieure de planification. Cette dernière est effectuée par le Chef de Projet qui assume le « ownership » du projet pour mener à bien les différentes étapes dans les délais stipulés. Tous les facteurs permettant d’établir un diagramme du projet doivent être pris en compte lors de la planification pour que celle-ci soit la plus efficiente possible : date butoir du client, nombre d’archives, format, complexité du texte, ressources disponibles, étapes à mettre en œuvre, étapes supplémentaires. Ces variables déterminent la planification qui, en règle générale, se fait en amont du projet. Cependant, certaines agences possèdent des diagrammes de planification préliminaires, particulièrement utiles à l’heure de cotiser un projet de traduction.

Qu’elle s’effectue juste avant d’entamer le projet de traduction ou au moment de la cotisation avec le client, la planification demeure indispensable pour les projets d’envergure qui requièrent un grand nombre d’étapes et de ressources.

Pour réaliser une planification adéquate, des outils utiles sont disponibles. L’un d’entre eux est le MS Project, un programme d’utilisation simple, similaire à un tableau Excel. Le MS Project permet de lister dans un tableau toutes les étapes constitutives d’un projet de traduction (traduction, édition, proofreading, PAO…) ; ces étapes peuvent être liées de façon à dépendre les unes des autres, par des formules élémentaires. De cette manière, le projet peut être planifié le plus efficacement possible, en prenant toujours en compte les ressources disponibles et les étapes à suivre.

Étiquettes : cotisation, MS Project, planification, délai, traduction

 

Version en anglais : http://translation-blog.trustedtranslations.com/planning-large-projects-2012-02-06.html

Version en espagnol : http://blog-de-traduccion.trustedtranslations.com/planificacion-de-proyectos-de-gran-tamano-2012-02-03.html