b3Dans la dernière partie de cette série d’articles, nous allons étudier quelques-unes des différentes manières dont le peut être bénéfique pour un individu sur le plan social. Nous avons précédemment parlé de la façon dont le peut profiter aux personnes à la fois cognitivement et professionnellement. Sur le plan cognitif, la personne bilingue tend à être plus attentive et le soucieuse des détails. Cette personne possède généralement la possibilité de mieux s’exprimer et dispose d’une base de vocabulaire supérieure à une personne monolingue. Sur le plan professionnel, les employeurs potentiels ont tendance à remarquer d’avantage le candidat bilingue, qui est embauché plus facilement que les personnes monolingues, obtient plus de promotions, et décroche des emplois qui exigent de voyager. Quels sont donc les moyens par lesquels le peut influencer une personne sur le plan social ?

Avantages sociaux :

En général, une personne capable de parler plus d’une langue est mieux équipée pour communiquer avec ceux qui parlent d’autres langues. La personne bilingue à tendance à avoir d’avantage d’amis provenant de différents pays et se montre donc généralement plus ouverte et plus compréhensive envers les autres cultures. De nombreux pays prennent part à des traditions qui peuvent être différentes de celles de la mère patrie de chacun. Une personne monolingue peut avoir un mal à comprendre pourquoi quelqu’un voudrait manger, disons, du balut (un œuf fécondé bouilli vivant et consommé entier). Une personne bilingue qui parle l’une des nombreuses langues asiatiques est en mesure de s’engager dans une discussion animée avec les Asiatiques qui mangent ce plat intéressant, elle peut donc être mieux préparée à accepter et pourquoi pas prendre part à cette coutume. La personne unilingue passe à côté de cette opportunité.

De plus, une personne bilingue a plus de facilités lorsqu’elle voyage à l’étranger. Si par exemple, un individu parle l’ comme seconde langue et voyage en Europe, il pourra très certainement être en mesure de mieux comprendre n’importe quelle langue romane. Les langues romanes sont le , l’espagnol, le portugais, le et l’, et ce qu’elles ont de génial c’est qu’elles partagent beaucoup de mots. Les mots peuvent être écrits un peu différemment, ou avoir des lettres et une prononciation différentes, mais le cœur du mot est essentiellement le même. Si vous prenez par exemple « good morning. » En français bonjour, buongiorno en italien, en espagnol buen día, et en portugais bom dia. Vous remarquez la similitude entre ces mots ? Et remarquez comment la version anglaise est assez différente ? Vous ne croiriez pas combien d’exemples de ce type existent !

Rappelez-vous donc que la connaissance de plusieurs langues peut vous aider de plus d’une manière !

 Pour lire la publication d’origine en anglais, cliquez sur :

Associé aux mots :