Aujourd’hui, nous allons nous plonger dans des faits liés à une langue intéressante et singulière : le finnois. Le finnois est parlé principalement en Finlande, ainsi que dans les zones proches de ce pays, comme la Suède, la Russie (en République de Carélie), et il est parlé par environ 5 millions de locuteurs natifs. Comme de nombreux européens le noteraient, malgré la proximité de la Finlande avec la Russie et les pays de langue scandinave, le finnois est une langue tout à fait unique car elle est très différentes des langues environnantes. Cela provient du fait que le finnois est une langue ouralienne, qui trouve ses origines dans la zone proche de l’Oural (la  » fracture » géographique entre l’Europe et l’Asie Russie / Sibérie). Fait intéressant, d’autres langues ouraliennes (également connues sous le nom de finno-ougriennes, dérivé de proto-ouraliennes) comprennent le hongrois et l’, il y a donc des similitudes parmi ces trois langues, ainsi que chez d’autres langues moins courantes issues de la même famille linguistique (Mari, Permic, Sami, Khanty, etc.).

Ainsi, l’une des principales différences concerne le fait que les langues finno-ougriennes ne soient pas indo-européennes, qui prétendent à la prédominance en Europe. La famille des langues indo-européennes contient une variété incroyablement riche et diversifiée de langues, allant des familles de langues romanes, germaniques, et slaves, tout ceci se dirigeant vers les familles indo-iraniennes et indiennes qui se subdivisent en de nombreuses autres langues parlées dans certaines parties de l’Inde et de l’Iran. Le fait que le finnois ne soit pas classé dans une telle famille de langues aussi diverses est fascinant, et dans une certaine mesure cela explique pourquoi cette langue est si singulière.

Comme son homologue finnois (estonien) et son homologue ougrien (hongrois), le finnois est seul parmi ses nombreux voisins linguistiques. Quant à sa migration du nord de l’Oural vers la Finlande, les théories généralement admises affirment que les migrants indo-européennes se sont dirigés en direction du nord de la région montagneuse de l’Oural, et ont été absorbés par une population proto-ouralienne. Finalement, la langue s’est transformée et s’est retrouvée en Finlande. Pour cette raison, les sont génétiquement plus proches des indo-européens plutôt que des populations vivant près des montagnes de l’Oural.

Chez Trusted Translations, nous ne sommes peut-être pas en mesure de vous offrir une traduction en proto-ouralien, cependant nous offrons une grande variété de langues indo-européennes, hindi et autres langues. Prenez contact avec l’un de nos représentants dès aujourd’hui. Pour plus d’information cliquez ici.

Version originale en anglais : http://translation-blog.trustedtranslations.com/the-fascinating-finns-2013-02-01.html

Associé aux mots :