Nous avons mentionné antérieurement l’importance de réaliser un QA exhaustif avant de remettre un projet de traduction. De la même manière, une étape finale du processus de traduction consiste à compléter une checklist (liste de contrôle ou de vérification).

Tout traducteur/éditeur devra créer sa propre checklist pour s’assurer que toutes les étapes ont été suivies. Souvent, le client et les project managers eux-mêmes sont chargés de concevoir une checklist à partir de laquelle le traducteur ou l’éditeur pourra confirmer qu’il a suivi certaines règles ou indications présentées au moment de l’assignation du projet.

Certains des points les plus importants sont les suivants :

1.  Spell check

Les correcteurs orthographiques sont essentiels et constituent une étape clé à suivre avant de remettre un travail terminé. Il existe des programmes pour aider le traducteur à détecter les fautes d’orthographe, tels que Xbench ou Snell Spell. Le spell checker de MS Word est aussi une option.

2.  Concordance des verbes

Réaliser un rapide proofreading avant de remettre le projet permet de détecter les potentielles erreurs de concordance des temps ou de personne au fil du texte en général. Si nous prenons le temps nécessaire à cette dernière lecture, nous pouvons facilement éviter certaines erreurs.

3.   Suivi du glossaire

Souvent, le client souhaite que nous suivions un glossaire qu’il a lui-même préparé et n’acceptera aucune divergence dans ce domaine.

4.   Traduction du texte dans sa totalité

S’assurer que le texte est traduit dans sa totalité et qu’aucune phrase ou paragraphe n’a été oublié.

5.   Cohésion entre les termes

Ne pas utiliser de termes différents pour traduire, dans la langue cible, un même mot apparaissant à plusieurs reprises dans le texte source.

6.  Utilisation de la mémoire de traduction

Lorsque nous disposons d’une mémoire de traduction pour un client donné, il est toujours obligatoire de s’y référer afin d’éviter les inconsistances avec des projets antérieurs ou à venir.

7.  Règles de capitalisation selon la langue cible

Toutes les langues ne suivent pas les mêmes règles s’agissant de l’utilisation des lettres capitales. Il convient de les respecter.

8.  Traduction des noms propres (villes, pays, personnalités, titres d’ouvrages, de films, etc.)

Il est nécessaire de mener une recherche approfondie et exhaustive s’agissant de la traduction de certains noms propres. Parfois, il existe une traduction officielle. Dans d’autres cas, nous devrons simplement laisser le terme ou l’expression originale dans sa langue source.

9. Points, points à la ligne, virgules, points-virgules, traits d’union (selon leur usage dans chaque langue)

L’utilisation des signes de ponctuation suit différentes règles en fonction de la langue. Il est important de ne pas copier littéralement la ponctuation de la langue source et d’adapter à la langue cible pour que le lecteur puisse parcourir le texte sans difficulté.

Pour ces raisons, il est conseillé aux traducteurs et aux éditeurs de compléter une checklist qui, d’une manière ou d’une autre, les amènera à réviser la traduction une dernière fois en suivant tous les points évoqués. De cette manière, ils pourront s’assurer que le client sera satisfait du travail accompli.

Pour accéder au post original en espagnol, cliquez sur le lien suivant :
¿Qué criterios de revisión se deberían incluir en una checklist?