Interprétation correcte ou fausse ?

Une des critiques les plus sévères à propos de la traduction automatique est que les machines ne peuvent pas gérer les . Cela s’applique aussi bien pour la langue source que pour la langue cible d’une traduction. « Qu’a voulu dire l’auteur avec cette phrase ? » et « Comment puis-je au mieux transmettre cette signification dans la langue cible ? » sont les deux questions auxquelles les machines ne savent absolument pas comment répondre. Le concept de « signification » (voire le concept de « concept ») est sans espoir pour elles.

Mais la technologie de pointe des systèmes de traduction automatique est fondée sur les statistiques. Pour mieux comprendre comment le processus fonctionne, ces systèmes tirent les réponses aux questions précédentes qui ont été données de nombreuses fois par des traducteurs (humains) professionnels. Certaines combinaisons de mots ont déjà été traduites maintes et maintes fois d’une certaine façon par des experts, par conséquent il y a de bonnes raisons de croire que lorsqu’elles apparaissent dans un document, elles devraient de nouveau être traduites de cette façon. La raison pour laquelle cela fonctionne repose sur le fait que les exemples utilisés pour former les systèmes sont massifs et se trouvent dans des millions de phrases.

Bien entendu, cette formule ne fonctionne pas toujours. L’expression espagnole « ¡madre mía! » bien que signifiant littéralement « Ma mère ! » est une expression évoquant un choc qui devrait être traduite par « Mon dieu ! » ou « Seigneur ! ». Mais dans certaines situations, il peut être nécessaire d’utiliser la , car elle est utilisée dans son sens littéral dans la langue source. C’est la principale raison pour laquelle il est toujours nécessaire de disposer d’une personne pour vérifier les résultats de la traduction automatique.

Pour résumer, la réponse à la question posée dans le titre est assurément « Non ! ». Mais des traducteurs professionnels peuvent parfaitement s’en charger, et d’une certaine façon, les machines peuvent apprendre d’eux.

Si vous souhaitez effectuer un test pour évaluer la qualité de cette nouvelle technologie, veuillez contacter nos services de traduction.

Associé aux mots :

1 Commentaire » for Les machines peuvent-elles prendre en charge les nuances de langue ?
  1. Elizabeth dit :

    Salut, merci pour cet article très intéressant. Entièrement d’accord avec l´auteur. Bon je crois que cet article a la raison, on dit toujours que la traduction automatique est déjà un succès ou une aide pour les traducteurs, cependant la plupart de fois la traduction automatique représente des obstacles .À mon avis et au point de vue de l´auteur de ce blog, ils « les traducteurs automatiques » ne sont pas capables de répondre, soutenir ou valider une « traduction » ou « terminologie”. De plus ils ne connaissent pas autour de la « localisation » ,c´est à dire qu´il ne sont pas capables de valider la terminologie propre dans certaines pays pour cette raison ,je crois que la traduction automatique ne va jamais être à la hauteur des traducteurs professionnels ou des experts linguistiques.il faut savoir autour de la culture,l´histoire,les sciences,etc,pour traduire correctement un texte dans un « contexte » spécifique et pour être capable de transférer une idée et un message sans aucun obstacle. On doit se souvenir qu´il existe des différences linguistiques parmi les différentes langues.