Un est un manuel qui contient un ensemble de paramètres destiné à unifier le style de l’écriture. Un n’est pas un dictionnaire ou un glossaire. Il est plutôt, la « feuille de route » utilisée par les traducteurs et les correcteurs lorsqu’ils travaillent pour un client.

À quelles fins l’utilise-t-on ?

Le guide peut être utilisé à des fins générales (le client X écrit toujours ceci et pas cela) ou à des publications spécifiques (client X écrit ceci dans le document Y, mais pas dans le document Z). Il est très important et utilise pour les traductions techniques, mais peut être créé, utilisé et / ou appliqué à toute traduction, quel que soit le domaine.

Qu’est-ce qu’un guide de style?

En général, il ya des instructions concernant le mode d’utilisation de chaque catégorie.

Catégories:

  • : utilisation de virgules, points-virgules, des points de suspension, deux points, guillemets, trémas, parenthèses, les points d’interrogation, d’exclamation, tirets, etc. ;
  • et : majuscules, minuscules, titres professionnels, les titres honorifiques, les positions dans une société, les noms de lieux, noms de société, noms de produits, marques, numéros (s’il faut les écrire en chiffres romains ou arabes, comment écrire les fractions, la date, l’heure, les unités de mesure, les symboles numériques [mathématiques et/ou scientifiques]), les abréviations, sigles ;
  • : polices, styles, quand utiliser le gras, l’italique ou le soulignage, comment utiliser les symboles de marque déposée, de copyright, tous les symboles en général, etc. ;
  • Adaptation : des adresses, des affiches ou des étiquettes (notamment pour les prix), les codes postaux, numéros de téléphone, système de mesure, des mots, des références ou des expressions propres à chaque culture ;
  • Localisation : lorsqu’un objet ou un produit ne porte pas le même nom selon le marché où il est commercialisé ;
  • Autres : codes de produits, tableaux, graphiques, illustrations, listes, les temps des verbes, notes, en-têtes, citations, bibliographie.

Le guide de style peut aussi contenir :

  • Le vocabulaire que veut le client tient à utiliser/éviter ;
  • Des exemples de structures qui ne devraient pas être utilisées ;
  • Les erreurs courantes (faux amis ou équivalents, problèmes d’interférences linguistiques, incohérences du registre).

On pourrait poursuivre la liste de ces éléments car chaque texte, chaque emploi et chaque client est différent. Le guide de style est essentiel en ce qu’il donne une au texte en cours de traduction, et  est une condition sine qua non quand on travaille en équipe. Le guide, avec le glossaire et les outils de mémoire de traduction sont des outils indispensables, non seulement pour les traducteurs et les correcteurs, mais aussi pour les clients qui veulent un texte uniforme et d’une grande qualité.

Associé aux mots :