La réponse à cette question dépendra beaucoup de la nature et de l’intention du contenu de votre site Web. Mais avant de traiter de cela, définissons quelques mots-clés pertinents.

La traduction est la transmission stricte du sens d’une langue à une autre. Dans une traduction simple, le sens d’une phrase est transmis le plus précisément possible, d’un système d’écriture à un autre.

La localisation va encore plus loin : elle modifie le contenu d’un texte selon des facteurs sociaux et selon des défis techniques pour rendre une traduction adaptée à la culture de destination.

Pensez à la différence orthographique entre le chinois et le français, par exemple. En français, le mot « SOLDES » désigne une gamme d’offres spéciales saisonnières. Cela ne se traduirait pas efficacement en substituant le caractère qui représente l’idée de « vendre » :

À la place, il faut utiliser une expression chinoise équivalente à « prix spécial » :

Étant donné que vous avez maintenant deux caractères, plutôt que le mot français de six lettres « SOLDES », vous pouvez choisir de les afficher d’une autre façon. Ces changements graphiques, ainsi que le changement subtil de sens, peuvent constituer une localisation plutôt qu’une simple traduction.

Il ne s’agit pas seulement des mots

 Dans la localisation, il faut souvent changer les images, le contenu, la focalisation et le graphisme d’un article. Il est peu probable que vous puissiez utiliser les mêmes images pour une collection de mode estivale pour femme aux États-Unis et aux Émirats Arabes Unis. Il vaudrait mieux représenter les ethnies et les normes culturelles spécifiques à la région.

La localisation tient en compte l’actualité, les mèmes et l’humour locaux, ce qu’une traduction simple pourrait laisser tomber. Elle offre la possibilité de donner l’impression que le contenu est créé de l’intérieur vers l’extérieur, plutôt que par un écrivain qui regarde de l’extérieur vers l’intérieur. Et cela peut être particulièrement important si l’on cherche à traduire un site Web dans des versions adaptées à différents pays ou régions.

Voici quelques éléments du langage qui nécessitent plutôt de la localisation :

  • Argot et expressions familières — chaque culture et sous-culture a son propre discours qui emploi des figures de style et des connotations particulières.
  • Humour— peut-être l’une des formes de communication les plus difficiles à traduire et à localiser.
  • Unités de mesure — certains pays utilisent le Système international d’unités ; d’autres, les unités de mesure anglo-saxonnes.
  • Formats de date — le 12/04/21 représente le 12 avril 2021 en Europe, mais c’est le 4 décembre 2021 aux États-Unis.

Quand faut-il utiliser la localisation ?

Lorsque vous voulez donner l’impression qu’un site Web appartient à la culture du pays dont les citoyens le visitent, la localisation est la voie à suivre. De plus, si votre contenu s’appuie fortement sur le marketing, en particulier les slogans et les réclames publicitaires, alors la localisation est absolument nécessaire.

Si, par contre, vous voulez proposer une variété de langues pour la commodité des clients dans un marché unique, une simple traduction suffira.

Si le contenu est assez général et le ton de voix est neutre, vous serez probablement satisfait avec une simple traduction. Cependant, si votre message a des nuances considérables, peut-être de l’humour ou des formules commerciales particulières, il vaudra absolument mieux engager des services de localisation spécifiques à votre public cible.

 

 

Tagged with: