« Je parle allemand. Je peux le faire pour toi. »

Si vous avez besoin de traduire un document et que vous avez un budget limité, cette offre de la part d’un ami peut être tentante. Après tout, votre ami est né à Fribourg et l’offre a été faite de bon cœur, pour vous aider. Et peut-être cette offre imprévue pourrait vous sortir d’une situation difficile.

Mais il faut faire attention tout de même. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles il serait préférable d’engager un professionnel. Chercher des raccourcis dans la traduction peut entraîner des conséquences indésirables et des dépenses additionnelles pour réparer les dommages causés par un travail bâclé.

Deux raccourcis à éviter :

  1. Engager des amis pour le travail

Les traducteurs professionnels sont compétents dans la langue source et la langue cible d’une traduction. Ils sont ainsi capables de détecter les nuances et particularités stylistiques d’un texte.  Le traducteur vous posera des questions sur le document. Vous pouvez être sûr que la traduction sera fidèle au texte original.

Si vous engagez un ami, par contre, vous ne serez pas sûr qu’il a fait du bon travail tant que vous ne l’aurez pas vérifié avec un traducteur professionnel. Et dans ce cas, ne vaudrait-il pas mieux engager le professionnel en premier lieu ?

  1. Logiciels de traduction sur Internet

Même le logiciel de traduction le plus sophistiqué, doté d’une intelligence artificielle et d’algorithmes d’apprentissage automatique, ne comprendrait pas les subtilités d’un texte. Par exemple, logiciels de ce type ignorent souvent le jargon et l’ironie. Il est possible de ne pas réaliser le coût d’une de ces traductions jusqu’à ce qu’un utilisateur ait mal interprété l’un de vos textes.

Dans un appel d’offres, une offre de service mal rédigée ne fera pas bonne impression. Google Traduction est peut-être devenu très sophistiqué depuis son lancement en 2006, mais fréquemment il reste au-dessous du niveau de précision dont vous avez besoin.

Coûts cachés

Les coûts d’une mauvaise traduction vont au-delà des frais qui correspondent à un traducteur professionnel pour la corriger. Il existe plusieurs coûts cachés potentiels liés à la prise de raccourcis, notamment :

  • Opportunités ratées — offres et ventes perdues à cause d’une rédaction faible.
  • Temps perdu — dates limites ratées et risque de déranger vos clients.
  • Communications perdues — les coûts ultérieurs d’erreurs qui n’ont pas été corrigées en temps utile.
  • Perte de confiance — un document mal traduit remet en question la gestion de la qualité dans votre entreprise.

Si un ami vous propose de vous faire la faveur de traduire un document, remerciez-le, mais rejetez poliment l’offre et engagez un fournisseur de services linguistiques professionnel. Cela pourrait vous faire économiser plus que vous ne pouvez l’imaginer.

Tagged with: