Comme nous l’avions expliqué dans d’un article précédant, la retraduction désigne la traduction d’un texte (déjà traduit) dans la langue originale de celui-ci. Elle est menée à bien sans le texte original de manière à s’assurer de la qualité de la traduction. À l’instar des mathématiques où il est possible de calculer l’opération en sens inverse pour en confirmer le résultat, dans le domaine de la traduction nous disposons du processus de retraduction pour vérifier le bon respect du document original.

Cependant, de nombreuses variantes entrent en jeu et il ne convient pas toujours de se fier  à une retraduction pour vérifier une traduction, en particulier en ce qui concerne la littérature. En 1903, Mark Twain publia trois versions de son conte « La Célèbre Grenouille sauteuse du conté de Calaveras » : la version originale en anglais (The Celebrated Jumping Frog of Calaveras County), la traduction en français et la retraduction à l’anglais. Il le fit sur un ton humoristique, étant donné que la retraduction était relativement éloignée de l’original.

Nonobstant, dans des documents très importants ou qui doivent être le plus fidèle possible, demander un service de retraduction est extrêmement utile pour s’assurer que le sens du texte original soit retranscrit de manière cohérente et appropriée dans la traduction.

D’autre part, dans le domaine de la récupération de documents historiques, la retraduction remplit une fonction importante : il peut arriver que le texte original ait été perdu et que seule reste la traduction. En procédant à une retraduction, nous pouvons avoir une idée de comment aurait pu être le texte dans sa version originale. Un des cas les plus fameux est celui du roman de Jan Potocki, Manuscrit trouvé à Saragosse. Le livre fut écrit en français mais des parties se sont perdues ; les fragments manquants pouvaient être trouvés dans la traduction en polonais, réalisée par Edmund Chojecki en 1847. A partir de cette dernière, une retraduction fut menée pour compléter le livre dans sa langue originale.

De même, si nous soupçonnons d’un document qu’il est une traduction –et non un original-, une retraduction peut permettre de voir si le jeu de mots, les expressions, etc. ont plus de sens dans la langue originale supposée.

Comme nous pouvons le voir, la retraduction a des finalités multiples et passionnantes. Si vous pensez qu’une retraduction peut vous être nécessaire, n’hésitez pas à nous contacter pour obtenir de plus amples renseignements à ce sujet.

Étiquettes : retraduction, traduction, qualité de traduction

Version originale en espagnol : http://blog-de-traduccion.trustedtranslations.com/la-utilidad-de-la-retraduccion-2012-03-29.html