Lors d’un précédent post, nous avons évoqué les difficultés que présente la traduction de comics, dues, surtout, à l’espace limité avec lequel le traducteur doit composer. Cette restriction de la taille dans la bande dessinée est une caractéristique que nous retrouvons dans d’autres formes de traduction, par exemple dans le sous-titrage de matériel audiovisuel.

La sortie cette année d’une adaptation cinématographique de la célèbre bande dessinée belge Tintin, a fait remonter à mon souvenir un de mes personnages favoris, le caractériel capitaine Haddock. J’ai alors pensé aux décisions qu’ont du prendre les traducteurs, tant dans les livres que dans les versions cinématographiques, à l’heure de transposer son curieux discours. Le capitaine Haddock, un vieux marin barbu, avec pipe et gapette, se distingue particulièrement par son verbe fleuri lorsqu’il est question d’offenser. Dans la version originale, les insultes inventées par le créateur de Tintin, Hergé, atteignent des sommets créatifs dignes de l’Art d’insulter de Borges.

J’aimerais vraiment savoir comment ces injures ont été conçues, mais je suis encore plus curieux de connaître les problèmes que les traducteurs de Tintin ont dus affronter pour traduire les malédictions lancées par le capitaine. Pour cela, j’en appelle aux lecteurs de ce blog en vue de compiler les meilleures insultes du vieux loup de mer dans la plus grande variété de langues possible (en considérant qu’il s’agit d’une création traduite dans plus de quarante langues !).

J’apporte ici ma contribution avec une sélection de mes expressions favorites dans la version originale. J’espère que les lecteurs pourront les relier à celles qu’ils connaissent dans leur langue respectives !

–          marchand de tapis !

–          naufrageur !

–          crétin des Balkans !

–          bougre de zouave !

–          hydrocarbure !

–          ectoplasme !

–          équilibriste !

–          marin d’eau douce !

–          Marmotte mal réveillée !

–          hurluberlu !

–          technocrate !

–          Vercingétorix de carnaval !

–          papou des Carpates !

–          polygraphe !

Et enfin, le classique et très corporatiste… marin d’eau douce !

Et vous ?

 

Version en espagnol : http://blog-de-traduccion.trustedtranslations.com/ectoplasmas-y-otras-exclamaciones-del-capitan-haddock-2012-03-21.html


1 Comment » for Ectoplasmes ! (et autres exclamations du capitaine Haddock)
  1. Sandra says:

    Moule à gauffre 😉