Nous rencontrons parfois des difficultés lors de l’utilisation d’un produit, une machine ou un programme qui résultent de sa conception. C’est ce qu’on appelle l’, cruciale lorsque l’on a la tâche toujours difficile de communiquer avec un périphérique ou un ordinateur.

Dans sa définition la plus simple, ce mot signifie « la facilité d’utilisation » et il est, d’une manière générale, universellement reconnu dans de nombreuses langues dans le domaine des technologies de l’information. Il traite de la complexité ou facilité d’utilisation dont un type de produit (du téléphone mobile au netbook) est conçu. Il est définit par l’Organisation internationale de normalisation (ISO) comme « le degré selon lequel un produit peut être utilisé, par des utilisateurs identifiés, pour atteindre des buts définis avec , et , dans un contexte d’utilisation spécifié ».

En se basant sur cette définition, nous pouvons dire que la facilité d’utilisation se fonde sur les éléments suivants :

1) La facilité d’utilisation d’un produit utilisé pour la première fois. Il s’agit de la facilité d’apprentissage.

2) La rapidité avec laquelle les tâches sont effectuées une fois que l’interface est connu. Il s’agit de l’efficacité.

3) Combien nous nous souvenons du mode d’utilisation de l’objet après une longue période sans l’avoir utilisé. Cet aspect est la facilité de rappel du produit.

4) La satisfaction nous obtenons en utilisant l’objet. Si elle contribue ou nuit au travail, si nous désirons l’utiliser à nouveau.

L’usabilité et langage

L’usabilité se réfère non seulement au cas que nous venons de mentionner, à savoir l’utilisation d’un produit particulier, mais il peut également être appliqué à d’autres domaines. Par exemple, la facilité d’utilisation d’un langage et sa mise en œuvre.

Un exemple clair est l’utilisation du langage sur la , c’est à dire, l’écriture en ligne. sur la toile ne signifie pas seulement correctement, mais aussi dans une langue ou avec le ton qui convient aux lecteurs de ce texte : les consommateurs sur . Normalement, il y a très peu de temps et d’espace pour sur la toile. Peu de temps, car l’utilisateur ne passe pas beaucoup d’heures à lire sur la toile et peu d’espace car l’espace de l’écran est plutôt restreint.

Dès lors, comment devrions-nous écrire pour la toile ? La liste des indications est très longue et j’aurais besoin d’écrire d’un autre article (ou plusieurs) pour partager mes humbles connaissances de l’écriture destinée à la toile. Juste pour vous donner quelques conseils,  je dirai qu’il faut se concentrer sur le contenu du texte, les paragraphes, listes, l’utilisation de mots en gras et les en-têtes. Pensez à ce que vous pouvez faire pour améliorer le texte avec ces éléments et peut-être dans notre prochain article, nous pouvons répondre à d’autres interrogations.

Associé aux mots :