Day-Translations-holahello-300x300-300x300

Chaque pays comporte différents accents selon chaque région. Aux il y a plusieurs accents identifiables comme celui de New-York (Noo-Yawk). On peut lui trouver plusieurs traits distinctifs, comme par exemple ne pas prononcer le « r ». Un autre exemple d’accent est celui du sud. Il s’étend à travers les états du sud et se distingue par l’étirement des mots. Ce dernier a également ses propres nuances que ce soit la « voix trainante » typique du sud ou bien la « voix nasillarde » des terres intérieures.

Ces « accents » sont en fait considérés comme des « dialectes ». Un accent réfère plus à la prononciation de personnes non natives de la dite langue, comme un accent étranger tandis qu’un fait référence aux structures linguistiques comme la grammaire et les intonations d’un natif d’une langue. Ces deux dialectes, comme beaucoup aux Etats-Unis, existent depuis de nombreuses années. Issus des immigrants venus aux États Unis aux 19 et 20ème siècles.

Il y a une raison pour laquelle les gens qui visitent Miami peuvent entendre une prononciation assez différente quand ils parlent avec les locaux. Les larges populations d’immigrants dans une zone spécifique influence beaucoup les dialectes. Les différentes communautés linguistiques ont certaines manières de parler qui les différencient des autres. la prononciation de la grammaire, du vocabulaire, de la syntaxe, et l’expression collective contribuent à ces différences de dialectes. Les groupes sociaux ou régionaux qui sont en quelques sorte isolés des autres groupes développent un dialecte caractéristique. Miami a une des plus larges communautés hispanophones des États-Unis. Avec 24 % d’hispanophones, Miami possède maintenant son propre dialecte. Les peuples migrants sont arrivés en masse depuis les années 1960 jusqu’aux années 1990.  Les immigrants venaient de tels que Cuba, le Nicaragua et le Venezuela. Les structures linguistiques de l’Espagnol furent intégrés dans la langue anglaise pour créer ce nouveau dialecte. Par exemple, à Miami les enfants grandissent en apprenant l’anglais dans un environnement hispanophone. Les enfants partagent des cultures, des idiomes, des accents et des structures de langues dans leurs écoles et leurs communautés. Voici comment se crée un nouvel « accent » anglais qui contient des caractéristiques non natives.

Associé aux mots :