machine-160x150Les traducteurs doivent parfois réaliser des traductions très spécifiques sur des sujets très techniques ayant une importance critique pour le client. Dans ces cas, nous devons être conscients du fait que ce client nous confie un travail qui pourrait avoir une importance cruciale dans leur vie professionnelle ou personnelle. Par exemple, nous recevons parfois des modes d’emploi pour des machines d’usine ou des certificats légaux de documents ou de papiers personnels. Dans ces cas là, non seulement il est essentiel que le traducteur ou la traductrice soit concentré(e), mais il ou elle doit en plus être prudent(e) dans la sélection des documents de référence à utiliser. Par exemple, dans le cas d’un manuel , le traducteur ne maitrise pas forcément le sujet, ou ne connaît pas forcément certains termes spécifiques employés dans une industrie particulière.

Dans ces cas, les traducteurs ont la possibilité de se référer à des sites spécialisés (ils peuvent aller sur le site de l’entreprise en question, ou sur les sites d’entreprises fournissant le même service) et s’appuyer avec confiance sur les dictionnaires officiels et les glossaires techniques qui ont été approuvés par les professionnels du milieu. Sans cela, la traduction que nous offrons au client risque d’être très dommageable si elle atteint un public en contenant un usage incorrect de la .

Il est très difficile pour le traducteur de savoir de quoi il parle lorsqu’il traduit un sujet qu’il connaît mal. C’est pourquoi, avant le début du projet, il est nécessaire de prendre le temps de se plonger dans le sujet : lire, regarder des vidéos, rechercher des glossaires, consulter d’autres collègues qui pourraient être en mesure de fournir des informations supplémentaires.

Il peut également être utile de demander au client de fournir des documents de référence qu’il pourrait avoir ; cela nous donne une idée de comment utiliser certaines structures ou certains termes dans la traduction. Souvent, dans le cas des manuels techniques, des diagrammes d’illustration peuvent également être utiles. En général, on trouve plusieurs traductions possibles pour le même terme, et il peut être difficile de décider lequel est le bon. Les différences, par exemple, peuvent dépendre du ton dans lequel le mot est employé, du style, du secteur dans lequel il est utilisé. Pour décider, la meilleure option est de consulter un ou une base de termes spécialisés pour obtenir des informations sur le terme et vérifier qu’il est adapté à la traduction en cours.

De cette manière, nous nous assurons que le client reçoit une traduction qui a été parfaitement adapté aux spécificités terminologiques du sujet, évitant ainsi les mauvais retours et les plaintes des clients. Par conséquent, avant de commencer un projet, il est conseillé d’essayer de recueillir le plus de matériel de référence du client que possible afin d’assurer une traduction de la plus haute qualité.

Pour consulter cet article dans sa version d’origine, veuillez cliquer sur le lien suivant : Where Do We Obtain Reference Material for Translations?

Associé aux mots :