dentsDepuis la création des films muets dans les années 1800, l’industrie du cinéma a évolué de façon spectaculaire au cours des dernières décennies. De nos jours, de nombreux genres cinématographiques tels que les films d’action, les comédies, les drames, les thrillers ou les films d’horreur et plus encore, sont regardés par des millions de personnes à travers le monde. En raison de leur attrait au niveau mondial, des milliers de films doivent être traduits et ensuite sous-titrés ou doublés afin de toucher le plus grand nombre de personnes.

Lorsqu’on entend parler d’un film provenant d’un autre pays, la première chose qui attire notre attention est sans doute le titre. En tant qu’outil de , le titre est extrêmement important. De pair avec la bande-annonce, il doit attirer l’œil du consommateur, maintenir son attention et surtout, faire en sorte qu’il en redemande plus. Un titre doit à la fois évoquer le sujet du film sans pour autant tout révéler. Il arrive que des marchés étrangers se heurtent à la difficulté de définir un titre de film qui corresponde à un marché particulier et de surcroît à une culture. Par exemple, un titre de film qui contient le mot « sexe » sera très certainement omis s’il doit être affiché dans un pays conservateur. Regardons quelques exemples de traductions de titres de films. Vous verrez que certains d’entre eux ont été traduits de manière assez étrange. Voici quelques exemples :

En cloque, mode d’emploi (Knowked up) : cette comédie sentimentale mélangeant le drame met en scène une femme d’une vingtaine d’années qui apprend qu’elle vient de tomber enceinte après une aventure d’un soir. Mais pourquoi, oh pourquoi, le titre a-t-il été traduit par « un peu enceinte » (Ligeramente embarazada) dans de nombreux pays latino-américains ? Curieusement, en Italie, il a été traduit comme « très enceinte » (Molto incinta).

Tempête de boulettes géantes (Cloudy with a Chance of Meatballs) : dans ce charmant film d’animation, la nourriture tombe du ciel et le titre a été traduit en Israël comme « Il pleut des Fallafels » (Geshem shel Falafel ). Ce titre de film a engendré quelques controverses dans la communauté, car il  a été adapté. Les boulettes de viande et les fallafels sont des plats populaires en Israël, mais l’industrie du marketing a décidé d’inverser les mots afin de capter l’attention de cette culture en particulier.

Les dents de la mer (Jaws) : ce film dont l’acteur principal est un énorme grand requin blanc à l’appétit sanguinaire, a effrayé des millions de spectateurs dans les années 70 et continue encore à effrayer des gens aujourd’hui. En espagnol, il est intitulé « Requin » (Tiburón) et comme son homologue anglais, le titre désigne un sentiment de malheur et de mystère. En France cependant, il est intitulé «  Les dents de la mer » (contrastant avec la version anglaise – Mâchoires) et, même si cela peut sembler maladroit en anglais, il a réellement du sens en France. Le mot mâchoire en France ne suscite pas un sentiment de terreur chez le consommateur autant qu’il peut le faire en version anglaise. L’expression « les dents de la mer » traduit précisément ce sentiment pour les .

Avez-vous déjà apperçu de curieuses traductions de titres de films ?

Associé aux mots :