pictureLes sont un chapitre très important dans l’univers de la traduction. Il est indispensable de savoir comment les aborder afin que le texte traduit soir uniforme et puisse être lu harmonieusement. Nous nous demanderons sûrement si les doivent être traduits ? Si oui, comment ?

Dans cet article je vais vous décrire quelques unes des manières les plus communes d’aborder la . Je vous apporterez également quelques exemples pour une meilleure compréhension.

Quand dans le texte un sigle apparait sans aucune explication ou aucun élément appuyant sa signification, c’est sûrement car le sigle est facilement reconnaissable par tout le monde, comme par exemple : UFO, UN, etc. Mais dans d’autres cas nous pouvons trouver des sigles dont la signification nous est totalement inconnue. La première chose que nous devons donc faire est d’essayer de chercher son sens dans le même texte où le sigle apparait. Si, de cette façon, nous ne sommes toujours pas capables d’interpréter sa signification, nous devons la rechercher en utilisant d’autres méthodes. Pour chercher des sigles en anglais, il existe le site www.acronymfinder.com, très pratique, et pour les sigles en espagnol je vous recommande le site www.siglas.com.es. Une fois que nous savons la signification du sigle en question, nous rechercherons s’il existe une traduction officielle. Par exemple, pour le sigle anglais UFO (Unidentified Flying Object), le sigle correspondant en espagnol est OVNI (Objeto Volador No Identificado) ; la traduction de UN (United Nations) est ONU (Organización de las Naciones Unidas), et pour WHO (World Health Organization) la traduction officielle est OMS (Organización Mundial de la Salud).

Cependant dans la majorité des cas il n’existe pas de traduction déjà stipulée pour tous les sigles que nous trouvons dans un texte. Dans ce cas, nous avons deux options : nous pouvons traduire ce que le sigle veut dire et ensuite expliquer d’où il provient ; par exemple, le sigle IT qui veut dire Information Technology, nous pouvons la traduire comme Technologie de l’information et entre parenthèse nous écrivons IT, pour le sigle en anglais. De cette manière, nous fournissons à l’audience une référence expliquant que le sigle provient de l’anglais et ainsi, la prochaine fois que nous utiliserons ce sigle dans le texte, aucune explication ne sera nécessaire. Une autre option, si nous ne souhaitons pas utiliser le sigle de la langue source, est d’en créer un nouveau dans la langue cible à partir de sa traduction, en étant toujours sûr qu’il n’existe pas de traduction officielle pour ce sigle. Par exemple : ATM (Advanced Testing Method), nous pourrions le traduire MTA (méthode de test avancée) ou MAT (méthode avancée de test). Nous pourrions dire que cette dernière option est plus artisanale et va dépendre de l’ingéniosité et du style du traducteur au moment de créer le sigle dans la langue cible. Mais nous devons toujours nous assurer que nous avons l’approbation de l’auteur du texte pour prendre cette liberté.

Article originale en espagnol : http://blog-de-traduccion.trustedtranslations.com/las-siglas-se-traducen-2013-06-27.html

 

Associé aux mots :