pictureDepuis 2009, l’ célèbre, le samedi le plus proche du solstice d’été, le jour E : «la fête de tous ceux qui parlent espagnol», comme l’Institut l’annonce lui-même. En 2013, la journée E aura lieu le 22 Juin avec des activités organisées au sein des Instituts à travers le monde entier.

Au cours des années précédentes, l’Institut Cervantes a mené à bien des propositions très intéressantes, telles que le fameux choix du mot espagnol favori, qui a eu lieu en 2011 et a abouti à la consécration de sommeil comme le plus voté. Il y a actuellement une galerie de vidéos en ligne dans laquelle diverses personnalités hispaniques expliquent leurs choix. Une visite de cette galerie nous apprend que l’auteur-compositeur Luis Eduardo Aute choisit animal, l’académique de Guinée équatoriale Justo Bolekia Boleká préfère le magnifique añoranza, le banquier Emilio Botin (Banque Santander) choisit, de façon prévisible, Santander, et l’acteur mexicain Gael García Bernal utilise aussi la géographie afin de proposer le très euphonique Querétaro.

Une autre des importantes initiatives entreprises par l’Institut pour célébrer cette langue qui unit plus de 500 millions de personnes a été celle de répandre des centaines de milliers de feuilles de vigne : cartes qui honorent les dispositifs poétiques (ou antipoétique) du grand Nicanor Parra. Pour cela, l’institut Cervantes a distribué des quantités massives de ces feuilles incluant des messages du poète centenaire comme par exemple « chao y perdón si me he excedido en el uso de la palabra », « el pensamiento muere en la boca » ou l’énigmatique « ¿y tú me lo preguntas?/antipoesía eres tú ».

Il ne reste que peu de temps avant de savoir de quelle façon l’Institut Cervantes nous surprendra cette année. En attendant, nous pouvons toujours profiter des versets de celui qui a jugé que «Les quatre points cardinaux sont trois, le nord et le sud. »

Version originale en : http://blog-de-traduccion.trustedtranslations.com/se-acerca-el-dia-e-2013-05-13.html

Associé aux mots :