Les traducteurs qui travaillent sur des projets dont l’ est la langue source sont constamment confrontés au défi qui consiste à décomposer de longs en constructions plus larges, pleines de substantifs, d’adjectifs, de connecteurs et autres représentants de la richesse grammaticale. Il s’agit de l’une des caractéristiques les plus fascinantes de l’allemand : la facilité avec laquelle les concepts peuvent s’accumuler dans une seule voix qui les exprime tous. On pourra citer, comme exemple, la fabuleuse Herzkreislaufwiederbelebung, ou réanimation cardio-pulmonaire, qui réunit les termes suivants : Herz, le cœur, Kreis, le cercle (et, partant, le cycle), laufen, courir, wieder, de nouveau et Belebung, le rappel à la vie. On peut également mentionner l’obscure Umweltverschmutzung (contamination environnementale), qui exprime littéralement le « processus par lequel le monde est sali ». Avec une expression aussi grave, on comprend aisément pourquoi l’Allemagne est l’un des pays dont la conscience écologique est la plus aiguë…

On peut trouver, sur Internet, un grand nombre de mots allemands et les explications correspondantes. Dans ce post, je souhaite en présenter quelques-uns, parmi mes préférés :

Reißverschlusssystem : l’un des meilleurs mots, quelle que soit la langue. Il renvoie au système d’incorporation des voitures d’une voie à une autre, lorsque le trafic s’effectue par tours ordonnés, de telle sorte que deux voies en deviennent une seule. Reißverschlusssystem signifie, littéralement, « système de crémaillère ». Brillant.

Handschuh : gant. Ou, plutôt, « chaussure de main », ce qui permet d’obtenir le fantastique Handschuhfach, “compartiment pour chaussures de main”, ou boîte à gants. Pour porter ce procédé à ses limites les plus extrêmes, on pourrait parler de Handschuhschneeballwerfer : une personne qui utilise des gants pour lancer des boules de neige !

Geschwindigkeitsbegrenzung : limite de vitesse, ce qui nous permet de comprendre pourquoi l’Allemagne n’a pas cru bon d’en adopter pendant des décennies.

Vergangenheitsbewältigung : très intéressant, ce terme renvoie au processus par lequel on révise le passé pour parvenir à lui faire face. Dans le cas complexe et souvent tragique de l’Allemagne, on comprend tout le sens de cette démarche.

Ces exemples constituent ma sélection personnelle. Qu’en pensez-vous ? Quels sont vos mots favoris en allemand ?

Pour lire la version originale de ce post en espagnol, cliquez sur le lien suivant :
Grandes palabras del alemán

Associé aux mots :