Quand une société de traduction est confrontée à un projet de grande envergure, les compétences de l’équipe de traduction sont mises à l’épreuve. Les grands projets impliquent de multiples défis, car cela nécessite l’engagement et la collaboration de personnes dont les responsabilités et la façon de travailler peuvent varier considérablement. Le Gestionnaires de Comptes doit veiller à maintenir une communication claire et efficace avec le client à tout moment afin d’assurer le respect des délais ainsi que les conditions de livraison. Bien sûr, avant tout cela, le Gestionnaires de Comptes doit avoir conclu un accord avec le client concernant les détails du projet, c’est à dire, il ou elle doit avoir confirmé la vente du projet. Comme notre confrère Sven a mentionné ceci dans un précédent article, une fois la vente réalisée, le processus peut démarrer. Le but de cet article est avant tout d’illustrer l’importance de l’interaction entre les différentes parties impliquées dans un projet.

Le Coordinateur de Projets, ou Responsable de Projets, devra ensuite recruter une équipe de professionnels de la langue correspondant aux exigences du projet. Si le contenu est constitué par exemple de manuels sur des métiers liés à la construction, le PM ne choisira pas les mêmes traducteurs qui pourraient travailler sur la localisation d’un jeu vidéo ou sur la traduction assermentée de documents juridiques. En plus de la sélection de l’équipe, le Responsable de Projets doit, de toute évidence, organiser les tâches, répartir les documents, communiquer les préférences du client ou des détails relatifs au projet, coordonner l’utilisation des mémoires de traduction et des bases terminologiques et, si nécessaire, aider à rédiger un guide de style spécifique au projet. Il est clair que pour réussir à accomplir toutes ces tâches (souvent avec des délais très serrés), le Responsable de Projets doit vraiment bien connaître son «métier» et être en mesure d’effectuer plusieurs tâches.

Au moment où les traducteurs commencent leur partie du projet, ils connaissent déjà le type de matériel sur lequel ils vont travailler, la taille (en nombre de mots), la date limite (jour et heure) à laquelle ils devront livrer les traductions ainsi que les instructions spécifiques qu’ils devront suivre. En plus de leurs connaissances linguistiques et en fonction des situations, les traducteurs peuvent travailler en utilisant la mémoire de traduction d’un client, une base de données terminologiques appropriée et / ou un guide de style, outils qui leur permettront de travailler une traduction uniforme avec des critères de  format.

Ces outils sont très utiles pour n’importe quel projet, mais ils sont encore plus pertinents quand il s’agit de projets de grande envergure, étant donné que l’éditeur gagne beaucoup de temps lorsqu’il s’agit de consolider le travail de différents traducteurs. L’édition de chaque projet présente des défis linguistiques bien particuliers, mais s’il y a quelque chose qu’ils ont tous en commun, c’est la nécessité d’être précis et cohérent dans les décisions qui définissent la terminologie, le style et même les règles de l’orthographe d’une traduction. Pour l’éditeur, parvenir à cette cohérence d’ensemble dans un projet est aussi important que l’analyse détaillée du texte pour en arriver à la meilleure traduction possible. Enfin, la personne affectée à l’étape de relecture, c’est à dire, la relecture de l’ensemble du projet, doit s’assurer que toutes les étapes précédentes aient été réalisées avec succès.

Dans cette séquence complexe de vente, gestion, traduction, édition et relecture d’un projet, il est essentiel d’avoir établit un processus de contrôle qualité minutieux afin de garantir la plus grande attention aux détails. Comme nous l’avons vu, dès le premier contact entre l’ et le client jusqu’au moment où le projet est finalement livré, il y a beaucoup de personnes impliquées. Chacune de ces personnes se voit confiée des tâches différentes, participe à différentes instances et fait son travail en fonction de différents points de vue, raison pour laquelle la communication entre tous ces acteurs doit être excellente pour le bien du résultat final. Comme c’est souvent le cas, être en mesure de recourir à des équipes de travail aussi bien huilées que celles de Trusted Translations est essentiel à la réussite d’un projet.

Version originale en anglais : http://translation-blog.trustedtranslations.com/the-collaboration-factor-achieving-great-results-2012-11-14.html

 

Associé aux mots :