Circuits touristiques, musées, restaurants, et lieux historiques sont parmi les nombreuses endroits auxquels nous allons lorsque nous visitons un autre pays. J’ai souvent était surprise des traductions aussi insolites qu’incorrectes que j’ai pu lire dans des endroits auxquels je n’aurais jamais pensé !

Je me considère comme un chef amateur de toutes sortes ; alors bien sûr, certains des endroits que je préfère visiter sont des restaurants, des cafés ainsi que des marchés fermiers. Imaginez-vous assis dans un magnifique restaurant à Santiago, au Chili, quand vous tombez sur un plat décrit comme «Planche de fromages et de viandes froides »… Cela ne semble pas très appétissant, ne trouvez-vous pas ? Une traduction plus appropriée aurait été « Plateau de fromages et de charcuterie fine» ou, mieux encore, «Antipasto Platter ». Alors qu’il est fort probable que cela ne sonne pas aussi élégant que dans la langue source, le lecteur (client du restaurant) aura au moins une meilleure image de ce à quoi le plat se réfère. Bien que la différence soit faible, je crois que cela peut avoir un impact assez important.

Prenons, par exemple des termes et des expressions spécifiques à un pays, très peu utilisés dans le reste du monde. La « Salsa Golf  » en Argentine est une sauce simple, composée de ketchup et de mayonnaise à parts égales, qui accompagne des plats tels que des frites et des escalopes panées. De retour à New York, je n’oublierai jamais lorsque je me suis assise dans un restaurant argentin et que j’ai vu sur le menu « cœurs de palmier, sauce Golf ». Je n’en croyais pas mes yeux ! Quelle terrible traduction. Une meilleure version aurait été «cœurs de palmier accompagnés d’une vinaigrette russe ». Ou pourquoi pas un plat typique de restaurant chinois nord-américain traduit en espagnol? Je suis sûre que beaucoup d’entre vous ont entendu parler de « Sweet and Sour Spare Ribs », mais que diriez-vous « Costillitas de repuesto con salsa agridulce» ? Cela ne ferait que confondre l’orateur espagnol, d’autant que le mot «repuesto» signifie pièce de rechange.

Avec tous ces exemples à l’esprit, je me demande pour quelles raisons ces endroits ne pouvaient pas simplement embaucher un traducteur provenant d’une agence comme la nôtre. Les tarifs de traduction ont tendance à être plus bas que ce à quoi les gens s’attendent et quand cela peut faire une importante différence pour une entreprise, pourquoi ne pas faire un essai?

Version en anglais : http://translation-blog.trustedtranslations.com/confusing-mistranslations-in-the-restaurant-world-2012-09-28.html

Associé aux mots :