Pour ceux qui ne connaissent pas le terme ou l’outil, un est un protocole de transfert de fichiers (son nom vient du terme anglais : File Transfer Protocol). Il est possible que pour certains cela semble évident étant donné qu’il s’agit d’un outil très commun ; cela vaut cependant la peine de fournir une brève explication de ce qui peut être fait avec un serveur FTP.

Comme l’indique son nom, le FTP est très utile pour transférer des fichiers volumineux. De nombreux traducteurs ne connaissent que l’envoi des documents par la méthode traditionnelle ; c’est-à-dire joindre le fichier à l’email. Cependant, nous ne pouvons pas toujours envoyer des documents de cette manière, en particulier lorsque la taille de ces documents dépasse 10 MB. Les serveurs de messagerie possèdent normalement une capacité de transfert qui ne permet pas d’attacher des fichiers de plus de 10 MB. Chaque serveur de messagerie (Gmail, Hotmail, etc.) possède une limite qui ne peut être dépassée. Si une personne excède l’envoi de documents, l’email ne parviendra pas à son destinataire.

L’utilisation d’un serveur FTP est très simple. Vous entrez un nom d’utilisateur et un mot de passe, généralement fourni par l’organisme qui héberge le serveur FTP. Celui-ci est accessible via les navigateurs Internet traditionnels (Mozilla, Firefox, Google Chrome, Internet Explorer). Il y a certaines fonctions qui peuvent être installées afin de faciliter l’utilisation du FTP. Il s’agit de configurations spécifiques à chaque navigateur  pouvant être installées en une série de clics. Par exemple, Internet Explorer offre la possibilité d’utiliser le serveur comme un explorateur Windows ordinaire, où il est possible de copier et coller des fichiers de la même manière qu’on les collerait sur le bureau de notre ordinateur.

Pour les Responsables de Projet qui ont l’habitude de planifier des projets volumineux, l’usage des serveurs FTP est essentiel, étant donné que cela facilite l’attribution des projets, la réception des documents, et que cela évite une perte de temps pouvant être occasionnée par le téléchargement de fichiers lourds. Si la connexion est bonne, un fichier de 30 MB peut être téléchargé en quelques minutes.

Il est très important que les ressources d’une agence de traduction (traducteurs, éditeurs, designers) sachent utiliser les FTP, car cet outil permet de flexibiliser les procédés. Il ne s’agit pas d’un outil bien compliqué. Toute personne utilisant Internet et Windows de manière assez régulière, pourront utiliser un FTP sans problèmes. De plus, comme mentionné précédemment, cela sert de tremplin à l’usage des nouveaux serveurs de mémoires qui au jour d’aujourd’hui commencent à être utilisés avec beaucoup plus de fréquence, comme MemSource (un outil fonctionnant de manière similaire à un serveur FTP).

 

Version en espagnol : http://blog-de-traduccion.trustedtranslations.com/uso-de-ftp-en-proyectos-de-traduccion-2012-07-16.html

Associé aux mots :