Il n’y a désormais plus d’obstacles pour les personnes qui ne peuvent pas et qui ne veulent pas  utiliser Trados. De nombreux traducteurs (plus que traducteurs, il s’agit de personnes se consacrant à la traduction. Les traducteurs n’ont généralement pas de problèmes pour se mettre à jour) utilisent de nombreuses excuses lorsqu’il s’agit d’utiliser des outils de TAO, en particulier car ils ne sont pas très friands de technologie, et qu’ils ne font pas confiance à l’installation et à l’utilisation de nouveaux programmes. En général, ils ont peur de la nouveauté. Pour ceux qui ne sont pas si friands de technologie, est un outil qui peut être présenté comme la solution idéale.

Le nom Memsource provient de la société tchèque Memsource Technologies, une société spécialisée dans le développement de logiciels de traduction en nuage. Un des outils les plus populaires est Memsource Cloud… mais qu’est-ce qu’est réellement  la traduction en nuage ?

Pensez-y comme un serveur de traduction, une sorte de serveur où il est possible de télécharger des fichiers, qu’il s’agisse de fichiers MS Word, Adobe InDesign, MS PowerPoint, Quark, Tag Editor, sans distinction d’étiquettes, de segments, ou quelque chose du même genre. C’est ce que l’on nomme «nuage», c’est à dire un espace en ligne au sein duquel  le peut recevoir des projets, les travailler depuis  la même plate-forme (ou les enregistrer localement comme pour un projet classique) et les enregistrer afin qu’il soit possible de les mettre sur le serveur. Tous les travaux sont ainsi effectués en ligne. Il suffit juste d’avoir un nom d’utilisateur, un mot de passe, et Internet pour pouvoir utiliser cet outil sans problème.

Avec Memsource, le fichier peut être traduit sous ​​un format composé de deux colonnes: la langue source d’un côté et la langue cible de l’autre. Le traducteur n’aura jamais à se soucier d’ouvrir ou de fermer des mémoires, nettoyer des fichiers, ou télécharger des segments de la base terminologique. Sa tâche principale consiste à traduire dans une colonne et enregistrez le document. Tout ce qui concerne la mise à jour de la mémoire et le nettoyage des fichiers est géré par le Responsable de Projet.

En outre, comme il s’agit d’un outil en ligne, le Responsable de Projet peut vérifier l’avancement de la traduction, afin de vérifier si le traducteur est en bonne voie pour atteindre la date limite. Il est même possible de travailler simultanément afin d’accélérer le processus de traduction, c’est à dire qu’il est possible de traduire et de corriger en parallèle.

La plate-forme Memsource est fortement recommandée pour les traducteurs qui ne sont pas familiers avec l’utilisation des outils classiques de traduction assistée mais qui possèdent les connaissances de base de l’informatique. En utilisant cet outil, ils pourront certainement être un peu plus pris en compte par les agences qui travaillent avec et avec des mémoires de traduction. Connaissez-vous un outil aussi simple et familier que celui-ci ?

 

Version en espagnol : http://blog-de-traduccion.trustedtranslations.com/la-nueva-herramienta-memsource-cloud-2012-07-09.html

Associé aux mots :