Dans d’autres articles, nous avons défini les services de () dans le domaine de la traduction. En deux mots, il s’agit de l’utilisation de programmes informatiques pour le traitement des représentations graphiques, en combinaison avec d’autres outils de mise en page et de conception, des imprimantes et une longue liste d’éléments qui servent de supports lors du processus complet.

Normalement les documents qui sont traités associent du texte, des images, des tableaux ou des graphiques pour lesquels des outils de publication assistée par ordinateur tels que , or QuarkXpress sont utilisés.

Mais l’objet de cet article ne concerne pas tant le service sinon pourquoi il devrait être utilisé dans les projets de traduction. Par expérience, je peux affirmer que dans mon travail, plus de 60% de mes projets comprennent des documents qui doivent ensuite passer par le processus de PAO. À de nombreuses occasions, nous travaillons avec des livres, des magazines, des brochures, etc., c’est à dire des documents où la mise en page et la disposition optimale du texte et des images n’est pas simplement une question de préférences mais une exigence.

Le paiement de ce service directement à l’agence de traduction présente plusieurs avantages.

Le premier et le plus évident est qu’une fois le travail terminé, le client reçoit le produit final et qu’aucune étape supplémentaire n’est requise, ce qui évite bien des maux de tête (et souvent pire).

Deuxièmement, il est souvent moins onéreux d’acheter un service combiné dans une seule entreprise que d’essayer de répartir les tâches entre plusieurs prestataires de service.

Mais à mon avis, d’un point de vue qualitatif, le principal avantage est en fait que le traducteur peut travailler sur la traduction et l’observer dans l’environnement réel dans lequel le texte apparaîtra, souvent en temps réel.

Généralement, le traducteur ne dispose pas du texte source dans son format original, ce qui rend presque impossible de savoir où le texte en question y apparaît et quelle image l’accompagne.

En outre, lorsque le traducteur dispose du format original, la méthodologie normale ne lui permet pas de voir simultanément comment cela apparaîtra dans le texte de la version finale, c’est-à-dire avec les éléments supplémentaires que vous y apportez, comprenant des images, des tableaux, des diagrammes, etc. Disposer d’un service qui travaille en tant que membre à part entière de l’équipe rend cela possible.

Le fait que le client loue ce service nous permet de voir le résultat final et d’affiner notre traduction afin qu’elle s’intègre parfaitement dans l’environnement où elle sera insérée. Nous pouvons sans doute considérer une autre phrase courte qui convient bien à une image particulière, ou nous rendre compte visuellement que c’est mieux de mettre un chiffre et pas un nombre sur cette dernière, ou encore qu’il est peut-être plus approprié de proposer un autre slogan qui « colle » mieux à l’image où il apparaît.

Cela permet aussi de gagner du temps, il n’est pas rare qu’un client doive renvoyer une première proposition à une agence de traduction avec des modifications du texte car le service de PAO avec lequel il a travaillé, a demandé des modifications du texte à cause de l’espace disponible ou pour d’autres raisons, ce qui entraîne une perte de temps et d’argent qui aurait facilement pu être évitée s’il avait loué, dès le départ, des services de PAO au sein de l’agence de traduction.

Pour ces raisons, je pense que le client de traductionqui a besoin d’un service ultérieur de publication assistée par ordinateur devrait considérer sérieusement de confier cette tâche à l’agence de traduction car, comme je l’ai déjà indiqué, cela constituera un précieux avantage, en particulier concernant la qualité du produit final.

(English version: http://translation-blog.trustedtranslations.com/why-include-dtp-services-in-your-project-2012-01-03.html)

Associé aux mots :