Les agences de traduction se concentrent généralement sur comment atteindre leurs objectifs. Quand une entreprise a besoin d’une traduction, il existe certains facteurs (objectifs) qui doivent être respectés. Le type de texte, la langue (ou des langues) à traduire, la mise en page du texte, et ainsi de suite. Tous ces objectifs sont des facteurs qui donnent vie à une traduction qui, une fois réalisée, donne vie à un produit final professionnel de la plus haute qualité. Toutefois, l’objectif plus important n’a pas été encore atteint. Cet objectif, le plus important, est le facteur déterminant dans la décision d’un client accepte ou non un devis : les . Il s’agit de la réalisation du projet durant le temps défini par le client et accepté par l’agence.

Il est vrai que dans certains cas, les termes peuvent être négociés de telle sorte que la peut être prolongée si la traduction nécessite un travail supplémentaire, mais la règle générale dit que le délai est généralement gravé dans le marbre. Normalement, les exigences des clients sont nombreuses et variées. Par exemple, la traduction d’un manuel peut être urgente parce que le client a besoin du texte avant le lancement d’un produit. Dans ces cas-là, le délai doit être respecté à tout prix. Il y a d’autres cas où le client n’est pas du tout pressé par le temps et il importe peu qu’une traduction soit livrée dans une semaine ou dans dix ou douze jours (bien que de tels cas soient rares, ils peuvent être récurrents avec certains clients ou dans certaines situations).

Respecter un délai est essentiel pour consolider l’image d’une agence de traduction comme une entreprise sérieuse. Les ressources qui travaillent pour cette agence (traducteurs, correcteurs, réviseurs, concepteurs) doivent être conscientes de cette règle et la considèrent comme un axiome fondamental. Dans une agence de traduction, tout le monde collabore avec cet objectif en tête. Que ce soit les gestionnaires et les chefs de projet organisent une traduction, ou les ressources qui doivent assumer leur responsabilités et respecter les délais. Il n’y a pas de délai fixé de manière unilatérale. Un ne peut pas décider seul des délais si le client est pressé par le temps ; de la même manière, un traducteur ou correcteur ne peut pas prendre de libertés avec la simplement parce que la traduction a quelques inconvénients.

Ainsi, les délais ne sont jamais déterminés par une seule personne, mais sont déterminés en étroite collaboration, en respectant un ensemble de directives, des exigences qui viennent des deux côtés. Cette ligne directrice est si important que, peu importe la façon dont un texte est traduit, s’il est livré deux jours après la date de livraison prévue, elle peut être rejetée. Cela ne signifie pas que la qualité n’est pas importante. Bien au contraire : le principe est de fournir un travail de qualité, à temps. Le mieux, c’est une communication claire et rapide entre l’ag

Associé aux mots :