Le 20 septembre dernier,  nous avons traité de comment faire traduire son . Un des éléments clés qui composent un site sont ses . Les boutons de navigation, bannières, bandeau publicitaires, titres au format et tout autre type de graphique qui n’est pas modifiable.
Pour traduire les images d’une page Web, à Trusted Translations nous générons des groupes de travail qui, en plus de comprendre un traducteur, correcteur et un relecteur, comprennent également d’un programmeur HTML et un graphiste. Nous utilisons la dernière génération d’outils graphiques pour obtenir les meilleurs résultats possibles.
Traduire le texte d’une image, en fonction de l’expansion du texte peut être un défi important pour le concepteur graphique. On estime, par exemple, que l’expansion du texte lors de la traduction de l’anglais à l’espagnol se situe entre 15 et 20%. En conséquence, un mot de 5 lettres qui mesure 2,5 cm de longueur en anglais peut se traduire en espagnol par un mot de 10 lettres, voire plus. Dans certains cas, il est également nécessaire d’adapter la largeur et / ou la hauteur du format GIF, avec l’approbation du client. Par exemple, il est possible que la taille des boutons sur une barre de navigation horizontale doive être modifiée complètement, de sorte qu’elle ne soit pas surchargée de texte, que le mot traduit s’intègre parfaitement, tout en préservant la largeur totale de la barre de navigation (c’est-à-dire, la largeur totale de tous les boutons).

Par conséquent, travailler dans une équipe composée de traducteurs et de designers, et maintenir une communication fluide entre eux, est fondamental pour le succès de la traduction : une page Web entièrement localisée. Ce n’est pas tout, la traduction des titres, des images et des légendes doivent être identiques à ceux utilisés dans le corps de texte principal du site. Le simple fait de coordonner toutes ces tâches peut s’avérer chaotique si les bons outils ne sont pas utilisés.

Associé aux mots :