À l’ère de la mondialisation, il est presque nécessaire d’avoir un site qui est traduit dans au moins une autre langue, ou, mieux encore, plusieurs langues. Ceci s’applique aux grands clients et multinationales ainsi qu’aux petites entreprises qui veulent vendre leurs produits ou services à un public cible, auparavant impossible à atteindre.

Nos clients sont confrontés à un dilemme : comment soumettre leur site à traduire et calculer le coût de la traduction dans leur budget. C’est en fait beaucoup plus simple qu’il n’y paraît. Tout site Web qui n’a pas de mot de passe ou protection particulière peut être simplement téléchargé à travers son URL en utilisant un logiciel développé pour cela. Une fois que nous avons tous les fichiers sur notre ordinateur local, nous pouvons faire un devis basé sur le nombre de mots. Il faut tenir en compte tous les éléments du site qui contiennent le texte à traduire : des boutons de navigation, barre de raccourcis, balises (pour le référencement), le corps du texte des pages, textes, animations Flash, entre autres. Une fois que le client approuve le devis, l’étape suivant consiste à convertir, si cela est possible, les fichiers originaux à des formats modifiables tels que HTML, ASP, XML ou PHP. S’il ya des animations ou des « intros » animées, la meilleure option est d’obtenir le fichier FLA (Adobe Flash File), qui nous donne ensuite le .SWF, ou l’animation finale qui est affiché dans le site. Pour mieux comprendre cela, nous pouvons faire une comparaison avec Microsoft Office, où le fichier FLA serait le fichier éditable, tel que MS Word, et le fichier SWF, la version PDF.

Lorsque le travail est plus complexe, comme dans le cas de la d’un site web avec une base de données, il est préférable d’envoyer le site complet avec sa structure d’origine, grâce à une adresse de votre serveur web qui abrite tous vos fichiers. Cette information est confidentielle et utilisée uniquement par les membres impliqués dans le projet et sera également utilisée pour télécharger le site localisé dans sa version finale.

Télécharger des fichiers en utilisant un serveur FTP ou des logiciels n’est pas la seule alternative. Certains sites sont conçu avec un système de gestion de contenu () qui permet aux traducteurs et relecteurs d’avoir directement accès à un panneau en ligne pour toutes les éditions de texte et / ou chacune des pages à sauvegarder directement et les soumettre à l’approbation finale du client. Les sites Web créés avec ce type de système ont l’avantage d’être traduit ou localisé en plusieurs langues simultanément. Cela réduit également la manipulation du fichier au minimum, ce qui influe directement sur la réduction des coûts et des délais de livraison.

Associé aux mots :