La traduction, comme nous le savons, est une tâche qui requiert de nombreuses compétences. En plus de la capacité à transcrire un texte d’une langue dans une autre correctement, la traduction professionnelle nécessite aussi d’autres compétences, par exemple la capacité de comprendre le contexte d’un document, la possibilité de visualiser différents formats de document et la capacité de s’adapter à un document donné. Ce sont juste quelques-unes des compétences les plus importantes qu’un(e) traducteur(rice) doit avoir aujourd’hui.

En ce qui concerne les deux dernières, il est toujours plus facile pour un traducteur de traduire des documents qui ont une mise en forme peu complexe (par exemple, les documents en format MS Word, PowerPoint ou Excel). Cela aide à ce que le document soit traduit le plus harmonieusement possible. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas. Les clients ont leurs propres requêtes, les documents eux-mêmes peuvent provenir de source les plus improbables (par exemple des captures d’écran, un document faxé, des images numérisées, etc.). En résumé, peut demander la traduction de n’importe quel type de document.

Par conséquent, il est essentiel ce que l’agence de traduction, tout comme les ressources de l’agence impliquées dans le processus de traduction soient capable de s’adapter aux besoins du client. Bien que la traduction d’un document numérisé soit fastidieuse, si c’est tout ce que le client est en mesure d’offrir, alors c’est ce que doit être traduit.

Prenez par exemple le cas de documents numérisés. Ces fichiers peuvent venir d’horizons très différents, même dans le même projet. La qualité de ces documents est généralement mauvaise. Le texte n’est pas très clair, souvent, illisible. Dans certains cas, si le texte contient des tableaux ou graphiques, ils peuvent être endommagés. Tout cela, bien sûr, ajoute à la difficulté de la traduction.

Pour résoudre ce problème, une alternative peut être: la conversion des fichiers PDF en utilisant un outil de conversion (Abby Reader ou Solid Converter, qui peuvent être téléchargés sur Internet) et, une fois converti, résoudre les problèmes de formatage grâce à une étape préliminaire de publication assistée par ordinateur. Une fois le texte retouché et lisible, le document est prêt pour la traduction.

Bien sûr, ce processus prend du temps et représente un coût supplémentaire que l’on doit tenir en compte au moment de faire le devis pour la traduction de ces fichiers. Le plus important ici est que, peu importe le format, l’on peut réaliser la traduction avec les outils adéquats.

Associé aux mots :