Je comprends que lorsqu’un client prend contact avec une entreprise de traduction pour la première fois parce qu’il a besoin d’un , il ne s’attend pas à ce que l’on lui propose différentes étapes pour lui fournir ce service.
Je pense donc qu’il peut être intéressant d’expliquer brièvement et simplement en quoi consistent les trois étapes du processus de traduction et pourquoi chacune d’entre elles est importante.

Première étape :
Traduction : c’est traduire un texte d’une langue à une autre, transcrire les informations contenues dans le document original de manière précise et fidèle dans le document cible.
Cette étape se fait d’habitude avec un programme de traduction assistée par ordinateur (TAO), comme Trados ou Wordfast, qui divise le texte original en segments, normalement des phrases complètes, de sorte que le traducteur puisse traduire segment par segment.
L’utilisation d’outils de traduction est non seulement très courante dans l’industrie mais en réalité elle est indispensable pour travailler efficacement dans ce domaine. Le seul petit problème, c’est que le traducteur n’a pas de vision globale du texte.

Deuxième étape :
Correction : consiste à examiner de ce qui a été fait à l’étape précédente, à savoir, la révision de la traduction du texte original. A ce stade, l’éditeur travaille également avec un outil de traduction, mais sa tâche n’est pas tant la traduction, mais la vérification, segment par segment, que le traducteur a vraiment fait une traduction fidèle et exacte à l’original, a parfaitement compris le texte, n’a manqué aucune de ses informations, qu’il n’y a pas eu d’omission et que toute les directives données par le client ont été suivie.
À ce stade, même si au début l’éditeur travaille avec un outil de TAO et ne peut pas voir le texte comme un tout, le correcteur fait en sorte que les phrases aient un sens dans le contexte global du document ou du projet.

Troisième étape :
Révision : dans cette étape, la traduction et la correction du texte ont été faites et, en principe, il n’est pas nécessaire de se référer au texte original. Cette révision finale se concentre principalement sur la volonté qu’il se lise avec fluidité et sonne naturel dans la langue cible, tout en détectant d’éventuelles erreurs d’usage de majuscules ou de ponctuation. En outre, lorsqu’il s’agit de documents qui ont un format particulier, il repère des et assure que les images et les polices de caractères, etc. soient conforment à l’original.

Par conséquent, mon opinion en tant que professionnelle de l’industrie est que ces trois étapes sont essentielles pour obtenir un produit final de la plus haute qualité. Chacune d’entre elles est essentielle pour des raisons différentes et les vendeurs de services de traduction doivent expliquer tout cela clairement au client afin qu’il prenne conscience de leur importance.

Associé aux mots :